1. Codi one
  2. Blog
  3. Acheter site internet
  4. Reprendre un site e-commerce

Reprendre un site e-commerce

Pourquoi reprendre un site e-commerce ?

Par ou commencer pour reprendre un site web e-commerce ? Il existe des milliers de sites e-commerce en France, alors en créer un nouveau peut s’avérer compliqué, notamment pour bien se démarquer des autres. La solution de reprendre un site e-commerce déjà existant peut être une solution plutôt efficace. Pour tout savoir sur la reprise de site e-commerce, c’est dans la suite de cet article.

Reprendre un site e-commerce : Comment ça marche ?

Le fait de reprendre un site e-commerce est assez simple, beaucoup de plateformes proposent des sites déjà « prêts » à l’utilisation. Concrètement, l’achat d’un site internet revient à acheter une entreprise puisqu’en achetant un site, une personne achètera les clients, les produits, la présence sur les réseaux sociaux et out ce qui va avec. Une fois acheté, le site peut être géré comme la façon dont le gérait l’ancien propriétaire ou non, changer quelque chose que l’ancien propriétaire n’avait pas pensé et qui pourrait stimuler les ventes est envisageable voire recommandé pour s’approprier le site web.

Il est possible de reprendre un site e-commerce sous plusieurs formes. Premièrement, par l’achat d’un site e-commerce par l’intermédiaire d’un courtier, si le vendeur n’a pas le temps ou l’envie par exemple. Cette méthode peut être efficace car les courtiers sont des professionnels qui ont de l’expérience et qui savent mener une transaction et gérer les problèmes qui surgissent. Ou par l’achat d’un site e-commerce directement auprès du propriétaire du site web.

Obligations légales pour reprendre un site e-commerce

Avant de reprendre un site e-commerce il faut bien faire attention que les mentions obligatoires figurent sur le site comme le nom et le prénom des personnes physiques, qui seront changés par la suite, et la dénomination sociale pour les personnes morales, l’adresse de l’entreprise ainsi que les coordonnées permettant de pouvoir prendre contact avec elle. Il convient également d’indiquer le capital social ainsi que le siège social. Par ailleurs, la vente d’un site Internet est un acte qui comporte d’importants risques juridiques et donc cela nécessite la rédaction d’un contrat de cession. Ce contrat permettra de limiter les litiges entre les deux parties.

Le contrat doit désigner les parties et définir l’objet ainsi que la description des éléments du site et des droits que l’on cède avec le site e-commerce. Le champ d’application territorial de la cession est également à notifier. Ensuite, les questions de confidentialité seront à préciser pour reprendre un site e-commerce.

Reprendre un site e-commerce : Est-ce une bonne affaire ?

Savoir si le fait de reprendre un site e-commerce pour son activité est une bonne affaire peut troubler l'esprit de l'acheteur s'il ne s'est pas posé les questions nécessaires auparavant. Généralement, les e-commerçants voulant vendre leur site sont ceux qui n’ont pas réussi à rentabiliser leur activité durant les 4-5 années d’exploitation et qui veulent récupérer une partie de leur investissement en le revendant. Les bonnes affaires sont rares, il s’agit de rechercher le site qui correspondra au mieux à l’activité de l’organisme qui recherche son site e-commerce. Bien que cela semble le moyen le plus efficace et rapide, reprendre un site e-commerce requiert de la vigilance pour ne pas acheter un site qui ne fonctionnera pas malgré tous les efforts que vous pourrez fournir. Par ailleurs, reprendre un site e-commerce est plus complexe que de le créer, puis, à l’inverse de ce qu’on pourrait penser, elle peut coûter également plus cher qu’une création compte tenu de l’apport personnel plus conséquent.


Une demande de devis ?
02.38.22.03.36 Devis gratuit !